Apprendre la pole dance en autodidacte, est-ce possible ?

Publié le

Apprendre la pole dance en autodidacte, est-ce possible ?

Il existe différentes raisons de vouloir apprendre la pole dance en autodidacte. Les cours en studio étant quelque peu onéreux, il peut s’agir d’une solution qui correspond mieux à votre budget. Il est aussi possible qu’il n’y ait aucune école proche de vous, et auquel cas, vous ne souhaitez pas abandonner votre rêve de pratiquer cet art dansant. Nous vous comprenons parfaitement ! Si vous vous trouvez dans l’une ou l’autre de ces situations, vous avez peut-être déjà songé à faire de la pole dance à domicile. Mais est-ce vraiment possible ? La réponse est oui, en ayant quelques prérequis, vous pouvez décider de vous équiper et de vous exercer directement chez vous. Voici quelques explications qui vous permettront de tester cette activité sans coach, à la maison et en toute sécurité

Faire de la pole dance seule : oui, sous certaines conditions

Dans le milieu de la pole dance, de nombreux athlètes font le choix de s’entraîner chez eux. Ils s’équipent et organisent leurs séances comme ils l’entendent. Cette approche est courante dans le domaine, et pas tellement étonnante. En revanche, pour des raisons de sécurité, cette possibilité n’est pas à la portée de tous. Voici les prérequis qui vous permettront de pratiquer en autodidacte et sans danger. 

Avoir quelques notions de base

Décider de s’exercer sans instructeur, c’est faire le choix de n’avoir aucun partenaire pour vous aider à réaliser les tricks, ni de professeur formé à vos côtés pour vous expliquer les différentes figures. Aussi, s’il s’agit de vos premières leçons de pole dance, il n’est pas recommandé de s’entraîner en solitaire. Si vous ne contrôlez pas les mouvements basiques, vous risquez de vous mettre en danger. les bases de la pole dance


Pratiquer la pole dance seul à la maison est envisageable à partir du moment où vous n’êtes plus novice. Il est préférable de se lancer en ayant au préalable assisté à quelques cours dans un studio dédié. L’essentiel est d’avoir une certaine maîtrise de la discipline. 


Vous serez alors plus familier avec l’environnement de la pole dance, avec la barre en elle-même et saurez comment entrer et sortir des figures correctement. Parallèlement, en procédant de la sorte, vous aurez déjà assimilé les noms de multiples mouvements, et pourrez aisément suivre différents tutoriels pour progresser. 

Savoir pratiquer en toute sécurité

L’important, si vous souhaitez vous exercer chez vous, est de le faire en toute sécurité afin de ne pas vous blesser. Réussir les figures demande, en effet, beaucoup d’entraînement et parfois beaucoup de patience ! 


En studio, vous êtes entouré de vos partenaires pour vous parer. Chez vous, ce ne sera pas le cas. Aussi, prenez toutes les mesures de précaution nécessaires : matelas de protection, barre de qualité, etc. 


Avoir un regard extérieur aide à prendre conscience des mauvais réflexes que vous pouvez adopter. Seul, en revanche, vous pouvez ne pas réaliser les bons placements qui peuvent entraîner des chutes. Ne lésinez donc pas sur les vidéos et autres tutoriels qui existent aujourd’hui sur le Net pour vous guider. 


Même si cette règle s’applique lorsque vous êtes inscrit dans une école, elle est d’autant plus valable en pratique autodidacte : n’allez pas trop vite ! Si vous n’êtes pas sûr de vous, ne tentez pas des figures trop compliquées qui ne sont pas de votre niveau, à moins d’avoir avec vous un binôme. 

S’armer du matériel nécessaire à la pratique des pole sports à domicile 

barre pole dance

Si vous faites le choix d’apprendre la pole dance en autodidacte, n’ayez pas peur d’investir dans des équipements de qualité. Encore une fois, c’est une question de sécurité. Au minimum, il vous faudra :


  • une barre de pole dance solide, d’une hauteur adaptée et correctement montée ;
  • une tenue de circonstance ;
  • des affaires pour les échauffements et les étirements (tapis, élastiques, poids, etc.) ;
  • un matelas de sécurité (crash mat).

Pour vous équiper, tournez-vous vers des enseignes spécialisées dans cette pratique. Vous serez alors certain d’avoir du matériel adéquat, notamment pour votre barre. En ce qui concerne le crash mat, même si cela a un coût, ne vous en privez pas. Vous serez rassuré, oserez davantage lors de votre entraînement et surtout, il vous évitera quelques blessures. Tomber sur un matelas rembourré est souvent plus apprécié que de chuter à même le sol. Lorsque l’on sait qu’en moyenne les barres font 2,75 mètres de haut, la décision est vite prise ! 

Apprendre la pole dance en autodidacte : le déroulement de votre cours à la maison

cours pole dance echauffement

Tout comme les cours en studio, votre cours à la maison doit être structuré. L’étape des échauffements et des étirements, notamment, est primordiale, voire inévitable. Pour le reste, continuez de vous fixer des objectifs à atteindre. Cela vous permettra de ne pas stagner, mais au contraire, de constater votre progression. Établir des buts est, en plus, souvent source de motivation et lorsque l’on apprend seul, avoir de la motivation est obligatoire. 


Afin d’éviter de vous éparpiller, n’hésitez pas à écrire dans un carnet les mouvements que vous prévoyez de tester à chaque séance. Cela rend votre cours plus officiel et vous sert à les avoir en tête constamment. Vous gagnerez ainsi de précieuses minutes. 


Pour maximiser l’efficacité de votre session, vous pouvez même vous imposer des limites de temps pour la réalisation de chaque combo que vous souhaitez travailler. Enfin, pour les figures plus risquées, sollicitez l’aide d’une tierce personne, afin qu’elle vous maintienne en cas de chute ou de glissade.  

Continuer à découvrir de nouvelles figures pour progresser 

Enfin, le challenge, lorsque l’on pratique seul, est de réussir à progresser et à apprendre de nouvelles figures. La bonne nouvelle est que grâce à Internet, il existe bien des solutions pour contrer cette problématique. Pour vous aider à avancer, vous pouvez :


  • suivre des tutoriels, que ce soit sur YouTube, Facebook ou différents blogs spécialisés ;
  • vous abonner à des comptes d’athlètes confirmés sur Instagram. Ces derniers proposent souvent des lives gratuits pour partager leur amour pour la discipline ;
  • demander à faire partie de l’un des nombreux groupes virtuels de pole dancers passionnés qui existent sur les réseaux sociaux et échanger avec cette communauté ;
  • vous inscrire à des cours payants de pole dance en ligne. 

Ce qui est bien avec ce sport, c’est qu’il est possible de disposer et d’intégrer, par le biais des réseaux, une très grande association d’athlètes dans le monde. Même en tant que pratiquant qui n’adhère à aucun studio, vous pouvez bénéficier de leurs conseils avisés. Si vous avez des questions, en quelques minutes, vous trouverez une personne apte à vous répondre et ne serez pas bloqué dans votre apprentissage.


En ayant quelques bases solides au préalable, vous pouvez apprendre la pole dance en autodidacte. Pour aller encore plus loin dans votre pratique, pensez à vous filmer afin de voir votre progression et repérer vos éventuelles erreurs pour vous améliorer. Enfin, soyez toujours bienveillant avec vous-même et si vous en avez l’occasion, inscrivez-vous à l’un des nombreux stages d’été qui existent dans les différentes régions de France ! Au programme une fois dans l’année, entre trois et quatre jours d’entraînement de pole dance intensif pour partager et tisser des liens avec d’autres amoureux de cette pratique.  



Produit lié à cet article

barre de pole dance amovible

Lupole™ Néo - Barre de pole dance amovible

La Barre de pole dance la plus pratique ! Cette barre pole dance va vous ravir par sa simplicité. Vous allez surement vous demander " mais une barre est une barre, alors pourquoi est-elle plus...

Voir le produit

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.